travailler sa memoire pour les exams

Préparer sa mémoire pour les examens

S’il y a un moment où l’on a besoin que sa mémoire soit au mieux de sa forme, c’est bien pendant les examens. Mais pour qu’elle ne flanche pas en plein milieu des épreuves, il faut penser à entretenir sa mémoire bien avant ceux-ci.

En tout cas, il ne faut pas attendre la dernière minute, pour espérer trouver des « remèdes miracles » boostant les performances intellectuelles puisqu’il n’y en a pas.

Bien entretenir sa mémoire

memoire et examensIl faut savoir que moins on travaille sa mémoire, moins elle sera bonne. Et puisqu’on parle d’examens, il faut donc réviser régulièrement (et bien à l’avance, on ne cessera de le répéter), relire en autant de fois que possible les cours, refaire plusieurs fois les exercices pour se remémorer les procédures…

Toutefois, cela ne veut pas non plus dire qu’il faut passer tout son temps derrière ses livres et cahiers.

En effet, pour que la mémoire soit « au top » tout en évitant le surmenage, il faut respecter une bonne hygiène de vie. En d’autres termes, les révisions doivent être « équilibrées » avec les loisirs, les activités physiques et le repos, dont le sommeil.

Le sommeil, un véritable allié de la mémoire

En plus du repos pour l’ensemble du corps qu’il permet, de récentes études ont ressorties les bienfaits du sommeil quant à la mémorisation.

En effet, à certaines phases de celui-ci, les régions cérébrales concernées par l’apprentissage se remettent à nouveau en activité.

Il est toutefois à noter qu’il faut que lesdites zones aient été en activité pendant l’éveil. En d’autres termes, il faut réviser / apprendre avant de dormir, et le cerveau procèdera à un « enregistrement » de ce qui a été révisé / appris pendant le sommeil.

Quels aliments privilégier pour avoir une bonne mémoire ?

Comme nous l’avions évoqué, il n’y a pas de solution miracle pour booster la mémoire en peu de temps. Aussi, bien que certains aliments soient bons pour la mémoire, il s’agit de prendre l’habitude de les manger régulièrement bien avant les examens, et pourquoi pas de garder cette bonne habitude tout au long de sa vie.

Les aliments qui « s’adressent particulièrement au cerveau » sont notamment ceux riches en glucides complexes, en zinc, en oméga-3 et le fer.

En effet, les glucides complexes (apportés en grande quantité par les pâtes, le pain, les céréales complètes, etc.) fournissent du glucose, le carburant de la matière grise.

Le zinc (que contiennent en abondance les fruits secs et oléagineux) permet de prévenir les troubles de la mémoire, de l’attention et de l’apprentissage.

L’oméga-3 (que l’on retrouve notamment dans les poissons gras), essentiellement le DHA, améliore les performances intellectuelles.

Et le fer (les abats, au-delà de l’épinard, en sont « extrêmement » riches) assure une meilleure oxygénation du cerveau.

A noter : il ne s’agit pas de ne manger que ces aliments ci-dessus, le cerveau, tout comme l’ensemble de l’organisme doit bénéficier d’une alimentation équilibrée, donc variée.

 

Sources :

 

Click Here to Leave a Comment Below