mémoire menopause

Ménopause : la mémoire affectée par … les bouffées de chaleur !

C’est la découverte d’une équipe de chercheurs américains de l’Université de l’Illinois et de la Northwestern University à Chicago : OUI, les bouffées de chaleur ont des effets secondaires souvent inattendus, et l’un d’entre eux est … la perte ponctuelle de mémoire !

Cette étude menée sur 117 femmes a en effet mis en exergue l’apparition accrue de trous de mémoire chez les patientes lorsqu’elles ont été soumises à une série de tests de mémoire et d’attention. Sans surprises, plus les bouffées de chaleur étaient « fortes », plus les trous de mémoire étaient fréquents (tout comme les sautes d’humeur, plus connues).

7 astuces pour réduire les effets secondaires et « protéger » votre capital mémoire

  • Faire de l’exercice : l’exercice maintient une irrigation maximale du cerveau, et contribue à une meilleure capacité de mémorisation !
  • Faire travailler sa mémoire … en jouant : sudokus, mots croisés ou autres jeux qui vous forcent à réfléchir et mémoriser. Le cerveau est un muscle, activez-le régulièrement pour maintenir sa performance !
  • Hydrater votre cerveau (et votre corps) : en buvant. De l’eau bien entendu !
  • Manger sain : un esprit sain dans un corps sain. Cela peut sonner cliché, mais c’est réel. De nombreux aliments (comme ceux contenant des omega 3 par exemple) contribuent à une meilleure mémoire !
  • Booster sa dose de vitamine B : la vitamine B est tout simplement excellente pour booster les capacité mentales, dont la mémorisation.
  • Se détendre : yoga, méditation et autres activités de détente peuvent vous aider à contrôler vos bouffées de chaleur et à reprendre le contrôle sur votre cerveau et votre mémoire !
  • Dormir correctement : c’est essentiel. Un cerveau mal reposé sera naturellement moins performant. Lorsqu’on souffre de bouffées de chaleur, on a tendance à multiplier les réveils en sursaut, en sueur au milieu de la nuit. La température idéale pour une chambre la nuit est comprise entre 16 et 19 degrés. Ce qui peut sembler froid pour une autre pièce comme le salon, mais qui vous aidera à mieux dormir. Prenez ce dernier point au sérieux, car le sommeil est la base de tout équilibre ! Si vous pensez que votre chambre est « trop chaude », sachez que la plupart des radiateurs électriques muraux modernes permettent de régler la température de manière différente selon la pièce où ils se situent. Vérifiez et ajustez celle de votre chambre !

Si ces conseils ne vous aident toujours pas à avoir la sensation de « maîtriser » votre cerveau, n’hésitez pas à consulter votre médecin qui pourra vous prescrire des compléments alimentaires spécifiquement créés pour calmer les bouffées, et vous permettre de reprendre le contrôle.

Sources :

Click Here to Leave a Comment Below