Dernier article mis en ligne:
dimanche 22 janvier 2012
210 articles,

Plan - Autour de Lyon - Leçons de memoire - Nos liens - Contact et Copyright
 
21 juin 1940 : le "Massilia" quitte la France pour Alger
21 juin 1940 : le "Massilia" quitte la France pour Alger
 

Dans l’entourage du vote des pleins pouvoirs...

 
 

mardi 25 février 2003 par Evelyne Marsura

Le 19 juin 1940, le gouvernement français décide de partir à Alger pour se soustraire à l’avance allemande. Les parlementaires reçoivent l’ordre de gagner le Verdon où un paquebot , "le Massila" est mis à leur disposition. C’est l’amiral Darlan, ministre de la Marine qui signe la note officielle.

Qualifiés de traîtres et de fuyards par Vichy et Darlan, ils n’ont bien sûr pas pu prendre part au vote du 10 juillet 1940. Huit de ces parlementaires ont été arrêtés ou déportés par la suite, deux furent assassinés.

(...) "Le 21 juin 1940, vingt-sept parlementaires - vingt-six députés et un sénateur - embarquent à Bordeaux avec leurs familles sur le Massilia, dans la chaleur d’un premier jour d’été. Ils ne savent pas encore que c’est déjà l’automne d’une République, dont la politique incarnée par le Maréchal Pétain jettera bas les fondements et les institutions. Affrété sur les instructions du gouvernement, le paquebot réunit à son bord des Français qui ont dit « non » à la défaite et qu’un seul désir anime : résister. Conformément à la décision prise par le Conseil des Ministres siégeant à Bordeaux, sous la présidence d’Albert Lebrun, ils espèrent voir transférer le siège des pouvoirs publics dans les départements d’Algérie, afin de poursuivre la lutte contre l’ennemi sur les terres africaines françaises. Refusant le déshonneur et la honte auxquels l’envahisseur les condamne, les élus de la nation font le choix de quitter la métropole pour incarner en ses territoires la légitimité de la République.(...)tous partent avec la conviction que c’est en quittant la France qu’on peut mieux la servir.

Extrait du Discours de M. Raymond FORNI. jeudi 22 juin 2000


A lire, à visiter :


-  Commémoration du départ du Massilia - Assemblée nationale - jeudi 22 juin 2000 http://www.assemblee-nat.fr/preside...

-  Le Massilia, BATEAU-PIÈGE sur le site de François Delboca consacré au Port de la Rochellle http://francois.delboca.free.fr/fsm...

-  la liste des parlementaires du Massilia http://ffi33.ifrance.com/ffi33/resi... et http://francois.delboca.free.fr/fsp...

-  Jean Marielle, Jean Sagnes, Pour la République, le vote des quatre-vingts, 10 juillet 1940, CNDP, 1993

-  Autour du vote du 10 juillet 1940, visiter le site de Dominique Chathuant, biographe de Gratien Candace http://candace.online.fr/




 

Autour de Lyon
La Seconde Guerre en Rhône-Alpes
Givors 1944
Les combats du Pont Rompu - Août 1944
La Première Armée Française à Mornant ( Rhône)
A Saint-Galmier, les 2 et 3 septembre 1944
Le bombardement de Saint-Etienne
Edition : Combats et lieux de mémoire en Rhône - Alpes
Témoignages
Résistance intérieure
Militaires
Les camps, la déportation
Autres témoignages
Quelques témoignages publiés
Inclassable
Leçons de mémoire(s)
Voyage de la mémoire à Auschwitz
Histoire et Mémoire, quelques livres
Les étrangers dans la résistance
En République Tchèque
Le camp de Stutthof en Pologne
Le Concours National de la Résistance et de la Déportation
Autour de "La Vie est belle"
Témoins en classe
Autour de la Seconde guerre mondiale
Mémoires
Déportation et camps
Les Tsiganes
Résistances
Les lois françaises
La vie quotidienne pendant la guerre
Divers
Questions en attente
  Ils chantaient sous les balles...
  Contacts


.Statut des juifs et numérus clausus
...Retour à la rubrique

 


Ce site est réalisé avec SPIP logiciel libre sous licence GNU/GPL. Il est hébergé par Celeonet
Evelyne Py © 2004

Déclaration C.N.I.L N°759239
en application de l'article 16 de la loi du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés